Guadeloupe, diving in the paradise creeks of the Butterfly island.

A highlight proposed by Didier from Villa Boubou and Patrick from Antilles-Guadeloupe.

 

 

A French overseas Department, Guadeloupe is a little corner of paradise in the West Indies (Antilles) where gay life here discreet but present. Called the Butterfly island for its original shape, it is composed of Basse-terre and Grande-Terre, connected by mangroves. Pointe-à-Pitre is the entry point, but we propose a getaway to Saint-François where is located Pointe Tarare, THE nudist and gay friendly beach of the island. Come and enjoy the sweet life of Guadeloupe...
 


When to go. The climate is favourable all year round with temperatures between 28 and 30°c thanks to tropical wind which cools the island a little. The temperature is ideal! The carnival period of (the new Year weekend to Mardi Gras) is the opportunity to take part in a colourful festival which can also be very friendly (see the video at the foot of the page).

What to see and what to do. Its lagoons and many white sand beaches, the rain forest of Basse-terre, the Soufrière volcano (the highest point of the island at 1467 metres), tropical gardens, the Pointe des châteaux, rum distilleries, but also the islands of the archipelago departing from Saint François: La Désirade, Les Saintes, Marie Galante or Petite Terre. There is also an international 18 hole-golf course in Saint François.

Gastronomie. Du « lolo » aux très bonnes tables telle l'Iguane Café, vos papilles seront à  la fête. Au menu : colombo, langoustes, poissons grillés, accras... La grande majorité des restaurants sont autour de la Marina.


Vie nocturne. Là encore, c’est autour de la marina qu’il y a le plus d'animation : bars, restaurants et boîtes de nuit. N’hésitez pas à vous rendre sur le forum GayGwada pour échanger avec les locaux.


Sexe. De bons plans sur les plages naturistes de Tarare qui est la seule plage de l’île où le naturisme est autorisé. Pour s’y rendre, prendre la direction « Pointe des Châteaux » puis le restaurant « Chez Ma Michel ». C’est à proximité. Il y a aussi la plage des Salines ou de Cluny.


Où se loger. Villas Boubou vous propose des villas de luxe avec les pieds dans l’eau devant le lagon de Saint François. En septembre, elle sera le lieu de réception d’un mariage gay célébré à la Mairie de Saint-François. Et vous ? Pourquoi pas votre lune de miel ! Il y a également Antilles-Guadeloupe qui propose des villas pour 2 à 6 personnes dans le même coin.

 

Comment s’organiser. Rien de plus simple : réserver un vol sec et faire sa résa d’hôtel. Pour une location de voiture, à vous de voir si vous souhaitez faire du farniente à Saint-François pendant tout votre séjour ou faire des escapades pour visiter l’île. C’est la France, donc l’euro qui s’applique.

En complément, cette extrait de journal télévisé local consacré au carnaval et la présence dans la parade de Kiss, un groupe de gay locaux vraiment très sympathiques. Beaucoup d’excités religieux condamnant, comme d’habitude, l’existence même de l’homosexualité dans les commentaires, mais de beaux témoignages d’acceptation. Il faut savoir  que dans la tradition des carnavals antillais, la figure du travesti ou « makoumè » fait déjà partie intégrante de la fête. Dans ce contexte, les gays peuvent donc un peu sortir de leur discrétion habituelle.

Recommandez cette page sur :