Sexe Gay à Bruxelles

Il y a à Bruxelles une décontraction que l’on ne retrouve nulle part ailleurs en Europe. C’est souvent très chaud avec les belges qui viennent du reste de la Belgique pour s’amuser plutôt que faire des bavardages. Les touristes et fonctionnaires européens, en escapade bruxelloises en font tout autant. Cette population cosmopolite en recherche de plaisir sera ultra conviviale dans les bars et vraiment pas coincé dans les lieux de sexe.

 

 

Dès midi, vous pourrez faire la tournée des saunas. Macho (rue Marché au Charbons 106) a deux pas de la grand place est LA référence. C’est toujours bien fréquentés et les bruxellois sexy en ont fait leur QG notamment le jeudi après lorsque l’entrée est à 12 euros pour tous. Le hammam est suffisamment lumineux et bien agencé pour être très animé, le bar est convivial, la piscine trop froide et le jacuzzi un excellent point d’observation pour voir les aller/retour au hammam et aux étages de labyrinthe et cabines. Au dernier étage une salle de sport et une terrasse découverte agréable l’été.

Encore plus vaste avec 1400 m2, le Spades 4 (rue Bodeghem 23/25) n’est pas très loin de la Gare du Midi. L’endroit est superbe avec une très grande piscine (trop froide aussi), un hammam un peu trop sombre, des cabines, un grand labyrinthe, une caves glauque à la perfection, un bar ultra cosy et convivial et au sommet une petite terrasse. C’est malheureusement souvent peu fréquenté, sauf les après midi à 12 euros du mercredi. Bizarrement les garçons y sont plus réservés qu’au Macho. Le Spades 4 a un côté plus chic sans doute.  

 

Viens ensuite le Club 3000 (boulevard Jamar 9) à côté de la gare du Midi et non loin sur Spades 4. C’est très vaste aussi et a longtemps été en travaux pour être remis à niveau. Il y a une grande salle de ciné qui fait penser aux salles de ciné de Q d’antan. Toutefois, pas de jacuzzi, piscine, bar cosy… C’est plutôt un sex-club fréquenté par une clientèle bear et plutôt mature. Même clientèle à la Griffe (rue de Dinant 41/43) qui est un petit sauna près de la gare Centrale. L’Oasis (rue Van Orley 10) très populaire chez les bears.

 

Côté sex-club, le Duquesnoy (rue Duquesnoy 12) dans le centre non loin de la Gare Centrale et de la Grand Place est absolument incontournable. Les étages ne sont pas très grands mais nombreux. Passé la porte et le bar, on grimpera poser ses affaires au vestiaire et on poursuivra la montée d’escalier jusqu’au pièces de drague. Il y en a pour tous les goûts, des endroits où mettre sa queue pour être pompé par deux d’en dessous, des cabines à trous, des pièces sombres… et au sous-sol dans les caves voutés des baignoires pour les amateurs de pisse ou de plan plus hard. Il y a du monde toute la semaine à partir de 21h à 3h du matin et 5h le week-end. A découvrir également le Stammbar (rue du Marché au Charbon 114) qui est un sex-club avec une ambiance industrielle et soignée. Un mélange de bar cosy avec expositions d’artistes et un lieu de sexe, ce qui est assez étonnant. Il ouvre tous les jours à 21h et de 15h à 19h le dimanche.

Et si vous n’avez pas envie de trainer dans un lieu de sexe, branchez votre Grinder et vous verrez qu’il y a foule autour de vous… tout aussi efficace, répondez aux interpellations reçus dans les bars, intégrez les groupes d’amis qui ne demandent que cela et n’hésitez pas à faire un saut là où vous serez invité.

Recommandez cette page sur :