Martinique, l’île aux fleurs.

Une escapade proposée par Dominique de la chambre d’hôte Le Carbet.

 

 

Au cœur de la caraïbes, la Martinique est une île paradisiaque située dans l’arc des Petites Antilles entre la Dominique au nord et Sainte-Lucie au sud. C’est un département d’outre-mer français dont la ville principale est Fort-de-France. Pas de soucis en tant que touriste de s’afficher comme gay, mais les locaux restent très discret car les mentalités ne sont pas vraiment prêtes. Ils sont là et plutôt nombreux mais très discret. Dans l’île, le niveau de vie est assez élevé et les prestations de qualité. Ici, pas de tourisme de masse ni de resort ghetto comme dans d’autres îles de la caraïbes. C’est dans une île authentique et accueillante que nous vous proposons de partir en voyage.

 

 

Quand y aller ?

De la fin novembre à fin avril c’est la période idéale car le climat sous les tropiques est le plus agréable. L’Alizé qui se remet à souffler de façon continue début décembre chasse forte chaleur et humidité alors qu’on entre dans la saison sèche. La nature exubérante foisonne de fleurs au fur et à mesure que la sécheresse s’installe. Le ciel est pur, les couchers de soleil sont particulièrement beaux.

 

Ce qu'il faut voir / Ce qu’il faut faire

Avec 1 128 km2, l’île présente une grande diversité de paysages dont un volcan, celui de la montagne Pelée qui culmine à 1 397 mètres. Au nord de Fort de France, c’est une région assez montagneuse de forêt tropicale et plutôt sauvage. Le sud sera un peu plus sec et plus développé au niveau touristique. L’offre en sports nautiques est très diverse. De nombreux circuits de randonnées font le bonheur des randonneurs et leur accès est relativement facile vu la dimension de l’île. Jardins, sites historiques, musées font qu’il y a pour le goût de chacun. Enfin les plages !!! Une grande diversité et même quelques unes quasiment désertes offrent la possibilité de faire du naturisme plutôt en semaine hors les jours de fêtes et vacances scolaires.

A Sainte Anne dans le sud, la plage de la Petite Anse des Saline en fait partie et a la réputation d’être fréquentée par les gays. Pour la rejoindre, prendre à droite à l’entrée des Salines et rouler le plus loin possible. Il y a un petit parking et des indications pour rejoindre la plage. Spartacus référence également l’Anse Trabaud. Pour s’y rendre, il faut prendre direction Les Salines avant Saint Anne, puis prendre à gauche en direction de l’Anse Trabaud, payer un péage pour traverser une propriété privée et accéder à la plage qui sera sur le côté droit. Notez toutefois qu’aucune plage n’est classée naturiste sur l’île, il s’agit donc d’une tolérance !

 

La gastronomie

Une cuisine créole délicieuse et variée, influencée par son histoire européenne. Ici les gratins se font à base de cristophine, banane jaune, papaye et de fruit à pain. On y mangera du délicieux poulet boucané, colombo de porc, boudin épicé, du chatrou qui est un plat à base de poulpe bouilli accompagné de riz et de pois rouges, mais aussi des crabes ou du poisson grillé. Nous arroserons tout cela de Ti Punch fait à partir citron, sirop de canne et bien sûr du rhum martiniquais. Les jus de fruits tropicaux sont aussi très nombreux… avec des fruits ayant muris sur l’arbre ce qui leur donne un goût savoureux ! Aux Trois-Ilets, le restaurant Au Poisson d’Or, n’est pas gay mais très fréquenté par la communauté locale. 100% créole ! Les produits sont frais, bien préparés et bien servis.

 

La vie nocturne

La vie nocturne n’est pas le point fort de l’île. Elle est liée à des évènements comme le Carnaval en Février, les Fêtes de Pâques ou les Grandes Vacances : ce sont les périodes de Zouks. Mais vu qu’il n’y a pas de tourisme de masse, les établissements ne sont pas nombreux. Il n’y a pas non plus de bar exclusivement gay qui ait perduré. En tous cas, cela ne vous empêchera pas de trouver un bar agréable où passer une excellente soirée. De plus des soirées « gay » sont épisodiquement organisées et elles rencontrent en général un très grand succès. L’info se fait de bouche à oreille ou sur internet. JMConcept972 et son site dédié aux LGBT locaux en organise ainsi que des garden party. Elles sont fréquentées par ceux qui suivent son réseau dont des hétérosexuels gay-friendly. Et puis, il y a Kap Caraibes qui est une association ayant pour vocation de venir en aide au public LGBT en rupture sociale ou familiale. Leurs actions comme le KAP'ERO pour la journée mondiale de lutte contre l'homophobie ou le KAP'RAOKE essaient de mettre en place du lien social que ce soit au sein de la communauté LGBT et de la communauté friendly. Un bel exemple du « vivre ensemble » auquel ils contribuent.

Le sexe

Alors que de nombreuses autres îles de la Caraïbes sont conservatives et plutôt homophobes, vous êtes ici en France. Cela veut dire que les gays ont le droit de sa marier (voir la vidéo en bas de page sur le premier mariage gay en juin 2013) et vivre en toute liberté. Vous y serez tranquille mais ce n’est pas une destination gay pour autant. Les gays martiniquais dont le nombre n'est pas négligeable sont en général discrets car les mentalités n’y sont pas très ouvertes. Ils se déclarent volontiers hétéro dans la vie de tous les jours. A eux viennent s’ajouter un pourcentage notable de bisexuels. Cela est moins vrai pour la jeune génération qui s’affirme beaucoup plus facilement. En tout cas, tous sont en général désireux de communiquer avec des étrangers. Si vous vous montrez circonspect vous devriez avoir des relations de qualité. Il faudra compter avec le hasard pour les rencontrer à la plage et utiliser les réseaux sociaux habituels que sont Grindr ou Gay Romeo. A noter que l’association Aides Ta Martinique fait de la prévention ainsi que les débats « Matnik Sé Tan Nou... Osi ! » et une journée de la Disance pour aider à mettre des mots sur le fait de vivre avec le VIH ou les hépatites. De belles actions.

 

Où se loger

Dominique nous reçoit à Le Carbet dans un bed & breakfast exclusivement réservé à la communauté gay. Situé au Trois Ilets à seulement 20 minutes de l’aéroport de Fort-de-France, il propose 3 chambres avec loggia et kitchenette à proximité de la plage. C’est bien entretenu, spacieux et climatisé. Les petits déjeuners y sont copieux et propices aux échanges... Une bonne adresse.

Comment s’organiser

Pas vraiment compliqué d’organiser son séjour à la Martinique : réserver un vol et une voiture puis profiter de son hébergement. L’île n’est pas très grande et tout est à proximité.

Recommandez cette page sur :