New York, the Big Rainbow Apple !

Incontestablement la destination qui fait rêver tout voyageur ! « La grande pomme », « Gotham », « Celle qui ne dort jamais », « La ville si belle qu'on la nomme deux fois » (nous avons tous en tête la chanson de Frank Sinatra)… la ville est dans notre imaginaire et tout le monde la connaît ! Il faut dire qu’elle est omniprésente à la télévision ou au cinéma. Et puis, la communautée LGBT y est très vivante, cosmopolite et parfaitement intégrée. La gay pride y est célébrée par tous et dans toute la ville. Du bar Stonewall, sur les traces des premiers soulèvements gays dans le Village, aux tout nouveaux clubs où naissent les tendances … tout est là ! Alors, oui, c’est une ville épuisante qui ne semble jamais s’arrêter, plutôt chère (surtout pour se loger) et furieusement consumériste, mais il y a beaucoup à faire, à voir et l’ambiance est à la franche convivialité. New York, New York !!!! Voici tous nos bons plans…

 
 

Quand y aller ?

Le printemps et l’automne sont les meilleures saisons. L’hiver est souvent très rigoureux avec de la neige et l’été assez étouffant à cause de la chaleur. Par contre la dernière semaine du mois de juin, c’est la Pride Week qui se clôture par l’une des plus importantes marches LGBT du monde. Un événement unique où toutes les générations, des ados aux vétérans de Stonewall, les différentes communautés, associations… et une foule d’anonymes aux couleurs arc-en-ciel célèbrent avec ferveur et beaucoup de complicité leur fierté d’être gay ou tout simplement friendly. La ville est en fête et même l’Empire State Building revêt un éclairage rainbow à la nuit tombée. D’autres gays pride ont lieu : la Queens Gay Pride et la Brooklyn Pride début juin ou la Black Pride mi-août. En dehors de ces événements LGBT et des considérations climatiques, sachez qu’il se passe toujours quelque chose à NYC !

Ce qu'il faut voir

Il y a tant à faire et à voir ! Du haut de l’Empire State Building, on aura une belle vue du programme qui nous attend. Vers le sud, c’est le cœur historique de la ville avec le Financial District, Wall Street et la nouvelle tour « One World Trade Center » culminant à 541 mètres qui redessine la skyline de Manhattan. A ses pieds, le mémorial construit sur l’emplacement des anciennes Twin Towers et le musée 9/11 qui fait désormais partie des incontournables de la ville. Derrière sur le côté droit, vous apercevez la Statue de la Liberté et Ellis Island, alors que vers la gauche c’est l’emblématique Brooklyn Bridge que vous pourrez traverser à pied. En regardant vers le nord, Central Park s’offre à vous et vous pourrez voir le Chrysler Building art déco sur le côté droit.

Côté musée, d’incroyables collections au MoMa (Museum of Modern Art) et au Met (Metropolitan Museum of Art), le Guggenheim et son architecture originale pourra avoir une expo temporaire intéressante et le musée d’histoire naturelle étonnera avec sa collection de dinosaures. Il y a aussi le Leslie et Lohman Museum of Gay and Lesbian Art qui est le premier musée LGBT et rassemble plus de 22 000 œuvres de plus de 3 000 artistes. Vraiment intéressant !

Mais visiter NYC, c’est surtout flâner dans ses quartiers. Bien sûr le West Village et son emblématique Christopher Street, le toujours très bohème Greenwich Village, mais aussi SoHo, Little Italy, Chinatow, l’East Village… Plus au nord, dans le quartier des théâtres, Times Square et ses écrans géants fait partie des incontournables de la ville. A deux pas de là, les quartiers de Hell’s Kitchen et Midtown West, abritent de nombreux établissements gays. En dehors de Manhattan, il faudra se balader à Brooklyn qui est très agréable et pourquoi pas découvrir le Queens ou le Bronx qui ont pas mal changé.

Ce qu'il faut faire

Du shopping assurément avec des soldes toute l’année et des marques que l’on ne trouvera nulle part ailleurs. Une croisière pour avoir une vue incroyable sur toute la presqu’île de Manhattan avec Circle Line. Version économique (c’est gratuit !) bien moins complète mais sympathique : prendre le ferry pour Staten Island et revenir. Une comédie musicale dans l’un des nombreux théâtres de Broadway. Un guichet dernière minute est sur Times Square. Il ouvre dès 15h, il y a du monde mais de bonnes opportunités.

 

La gastronomie

Vous pourrez manger sur le pouce et pas cher à toute heure mais NY est LA ville américaine où vous trouverez de bonnes tables. Toutes les cuisines du monde (italienne, française, américaine, latino…) sont représentées ! On a beaucoup aimé les Oysters Bar et les brunchs qui sont ici une institution. Coup de cœur pour la poissonnerie du Chelsea Market où se dégustent des sushis et homards à prix raisonnables. Et puis comment ne pas faire une pause dans les nombreux cafés entre deux visites : café glacé et muffin (free WiFi ;-) ! La chaleur estivale est vite oubliée.

 

La vie nocturne

Puisque la ville ne dort jamais, vous pourriez opter pour une semaine à NY en vie nocturne uniquement et ne pas vous y ennuyer. Les Newyorkais sortent le week-end mais également en semaine et débordent d’énergie. Les bars feront des happy hours dès 18h pour les sorties de bureau et ne fermeront pas avant 2 ou 4h du matin. La créativité est à l’honneur et les établissements se renouvellent sans cesse. Pas de limite, on y tentera tout pour dénicher la nouvelle tendance ! Soirées à thèmes et concerts en tous genres, vous n’aurez que l’embarras du choix. Le site TimeOut vous y aidera. Quelques constantes : il règne dans ces lieux une grande convivialité, on vous abordera facilement et la musique est souvent très (trop) forte. On s’égosillera pour échanger… mais l’habitude est vite prise ! Enfin, dans Manhattan, il n’y a plus vraiment de soucis de sécurité, donc n’hésitez pas à sortir, prendre le métro ou le taxi (qui n’est jamais très coûteux). Bien penser à prendre une pièce d’identité car elle sera systématiquement contrôlée, et ce, même si l’on a visiblement bien plus que 21 ans.

Le sexe

Où se loger

Se loger à NY est particulièrement coûteux… Chelsea Mews est la plus ancienne chambre d’hôte gay de la ville. Dans le même quartier, il y a le Chelsea Pines Inn et Colonial House Inn qui sont également gay. Jonathan et Clément vous reçoivent depuis plus de 30 ans à Bubba Et Bean dans l’Upper East Side. Notre coup de cœur va à l’ACE Hotel situé à proximité de Times Square avec une vue incroyable sur l’Empire State Builing. Une réception lounge et des chambres bien décorées. Très créatif et vraiment sympa ! Il y a également des chambres chez l’habitant, ce qui est souvent très convivial et plus économique : ebab a quelques chambres et vos hôtes sont gays, AirBNB a une offre plus vaste mais les hôtes ne le sont pas forcément.

Comment s’organiser

Un séjour à New York est vraiment très facile à organiser soit même : un billet d’avion sur un moteur de recherche, un ou deux hôtels (histoire de changer de quartiers), puis vous vous déplacerez en transport en commun (un peu en taxi aussi). Ce n’est pas une destination très économique, surtout pour le logement, mais vraiment, une ville où vous souhaiterez vite revenir !

 

Recommandez cette page sur :